Chez les femmes comme chez les hommes, le risque de mourir d’un cancer est en baisse selon le dernier rapport sur le cancer en Suisse publié ce jeudi. La troisième édition de ce bilan établi conjointement par l’Office fédéral de la statistique (OFS), l’organe national d’enregistrement du cancer (ONEC) et le registre du cancer de l’enfant (RCdE) se concentre sur la période 2013-2017. Pendant cette durée, 9400 hommes et 7650 femmes sont morts d’un cancer en moyenne chaque année. La maladie reste donc la deuxième cause de décès en Suisse derrière les maladies cardio-vasculaires.