Aussi paradoxal que cela puisse paraître, ce jeu de skate est moyen, mais il est à recommander. Pas facile en effet de maîtriser l'un des six personnages avec lequel vous tenterez de réaliser des figures sur des parcours urbains (le métro de New York, Venice Beach à Los Angeles, les collines de San Francisco, etc.). Si les mouvements des skaters sont assez bien mimés, la «jouabilité», pour reprendre cette affreuse expression, n'est pas bonne. Mais ce qui relève totalement le niveau de ce jeu, c'est sa bande son. Une vraie revue des meilleurs titres de l'histoire du rap: les meilleures compilations elles-mêmes peinent souvent à réunir une telle qualité. Suraghill Gang, Afrika Bambaataa, Grandmaster Flash, Erik B & Rakim, etc. Réunir de telles pointures sur Napster prendrait des heures… Là, ils vous sont servis tout chaud. A noter également un bon livret rédigé en anglais et en français avec une introduction sur l'histoire du skate. Courte mais bien documentée. Des indications utiles également sur la discographie.

Thrasher: Skate and Destroy pour Playstation (distr. ABC Software) 89.– env.