«Le fameux Media Lab du MIT reste une référence en termes de projets nouveaux médias http://media.mit.edu. Ils ont créé des projets d'une richesse et d'un potentiel incroyable. Un vrai laboratoire à idées où les disciplines se croisent et s'hybrident: artistes, ingénieurs télécoms, philosophes, informaticiens, architectes, généticiens. Intéressant à savoir: le MIT Media Lab ouvre une antenne en Europe, plus précisément en Irlande.

Plus proche de nous, à l'ETH Zurich, le laboratoire CAAD du professeur Maia Engeli http://caad.arch.ethz.ch .Nous avons collaboré avec eux sur un projet expérimental. Beaucoup de travaux en 3D temps réel pour le Web, qui est aussi l'une de nos technologies de prédilection.

A l'adresse http://kultur.aec.at/festival/ , une liste de liens vers tous les festivals Ars Electronica http://www.aec.at et les travaux récompensés. Le Festival Ars Electronica est un précurseur dans le domaine de la présentation de travaux art-sciences. Ils ont été parmi les premiers à montrer des travaux de type net-art ou art électronique alors que beaucoup ne savaient pas encore qu'Internet existait! Précurseurs donc, mais aussi provocateurs ou agitateurs…

Le laboratoire de Joshua Davies http://www.praystation.org . A une tout autre échelle que ces gros laboratoires, un individu publie ses recherches sur le Net. Considéré comme un maître de la technologie Flash, Joshua Davies publie son code, donne des cours on line… Le même utilise cette fois le code Flash qu'il donne dans le site http://www.once-upon-a-forest.com , mais pour son propre travail.

http://www.rhizome.org. Un site qui regroupe de la théorie et des travaux sur l'art électronique. Leur mailing list est intéressante pour qui veut suivre l'actualité art-technologie, savoir ce qui se prépare comme conférences ou expositions.

http://www.etoy.com. Un groupe d'artistes basé en partie en Suisse, à Zurich, entre le sérieux et l'ironie. Leur dernier fait d'art a fait d'eux un groupe mythique puisqu'ils ont été les premiers à défendre victorieusement leur nom de domaine contre un géant de la vente de jouets on line http://www.etoys.com qui souhaitait faire interdire le groupe d'artistes. Encore une équipe basée dans les environs de Zurich. Peut-être le premier site de commerce électronique intéressant et derrière lequel il y a un vrai projet: http://www.skim.com. Toute la démarche s'appuie sur une utilisation du réseau et de ses ressources comme un ingrédient esthétique. Cela se décline ensuite surtout sur des habits, mais aussi sur du papier, on line, etc... et dans la création d'une communauté d'intérêt. L'ambitieux projet de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich, totalement novateur: arrêter de se développer physiquement pour continuer la construction de l'ETHZ dans les sphères électroniques http://www.ethworld.ch. On est là complètement dans ces nouveaux territoires et nouveaux projets d'architecture qui mêlent réel et virtuel, machine et êtres humains. Les territoires de demain et la suite du réseau tels qu'on peut le connaître aujourd'hui.

Une exposition qui sera bientôt on line au MOMA de San Francisco: http://010101/sfmoma.org. Ici aussi, quelque chose entre le net-art et l'art génétique ou biotechnologique. A nouveau, ce mélange entre art et sciences… et à notre avis, la première grosse exposition de ce type dans un lieu consacré. A noter la présence dans cette exposition des architectes lausannois Décosterd et Rahm, associés pour un projet mi-architecture, mi – génétique.»