Lancé officiellement en juillet 1999, le Multimedia Super Corridor (MSC), version asiatique de la Silicon Valley, vise à faire de la Malaisie le pays leader de la région en matière de technologie de l'information. Situé entre la double tour Petronas, la plus haute du monde, et le nouvel aéroport international de Kuala Lumpur, le Multimedia Super Corridor est une zone industrielle de 750 kilomètres carrés, qui vise à accueillir les entreprises locales et étrangères spécialisées dans les technologies de l'information. Irriguée par un réseau de fibres optiques qui permettent la transmission de données à haute vitesse, elle est reliée à l'aéroport et à la capitale par un train surélevé et un triple réseau d'autoroutes (en cours de construction).

British Telecom, Nippon Telegraph and Telephon, Arthur Andersen et le suédois International Business System ont été parmi les premiers à s'installer à Cyberjaya, le quartier général du MSC environné de centaines de chalets-bureaux construits dans l'environnement bucolique d'une ancienne plantation d'hévéas. Juste en face, s'élève la nouvelle capitale fédérale malaisienne, Putrajaya, où siège le gouvernement.

En tout, 225 firmes dont 78 sociétés étrangères ont reçu l'approbation pour s'installer dans le MSC. A terme, Cyberjaya comprendra 28 000 de ces chalets qui pourront abriter 150 000 personnes. Le projet, d'un coût total de 5,3 milliards de dollars (8,8 milliards de francs), doit en principe être terminé en 2011.