Le coronavirus a contaminé 327 nouvelles personnes en Chine, le plus faible chiffre en plus d'un mois, et provoqué 44 nouveaux décès, ont annoncé vendredi les autorités sanitaires. Le bilan de l'épidémie en Chine continentale atteint ainsi 2788 décès, selon la Commission nationale de la Santé.

En Corée du Sud voisine, le nombre de personnes infectées par le nouveau coronavirus a atteint vendredi 2022, avec 256 cas supplémentaires recensés dans ce pays, ont annoncé les autorités sanitaires.

Lire également l'édito: Coronavirus: et si on prenait la communication au sérieux?

La plupart des nouveaux cas ont été recensés dans la ville de Daegu, épicentre de l'épidémie en Corée du Sud, et dans la province voisine de Gyeongsang du nord. Aucun nouveau décès n'ayant été recensé, le bilan de l'épidémie dans le pays reste de 13 morts.

Un premier cas en Afrique subsaharienne

En outre, un premier cas confirmé de contamination a été détecté aux Pays-Bas chez un homme ayant récemment voyagé dans le nord de l'Italie, a annoncé jeudi l'Institut néerlandais pour la Santé publique et l'Environnement (RIVM). Le patient se trouve en isolation dans un hôpital de Tilbourg (sud), a précisé le ministre néerlandais de la Santé Bruno Bruins à la télévision publique NOS.

Lire aussi: Huit cas de coronavirus détectés pour l'heure en Suisse, dont un dans le canton de Vaud

Le patient a récemment visité la Lombardie, région du nord de l'Italie, le pays le plus touché d'Europe, dont plusieurs villes ont été mises en quarantaine. La découverte de deux cyclistes italiens contaminés a d'ailleurs fait annuler par les organisateurs les deux dernières étapes du Tour des Emirats cycliste prévues vendredi et jeudi. Tous les participants doivent être testés avant leur retour.

Durant la nuit, la Lituanie a recensé le premier cas de coronavirus sur son territoire. Cette femme de 39 ans, rentrée de Vérone (Italie), a été isolée à l'hôpital à Siauliai, dans le nord du pays balte et présente des symptômes bénins. «Nous mettons en place tous les moyens possibles pour identifier ceux qui avaient contacté la personne infectée afin d'adopter des mesures préventives», a déclaré le vice-ministre de la Santé Algirdas Seselgis dans un communiqué.

Le Nigeria a également annoncé un cas de coronavirus. Il s'agit du premier cas en Afrique subsaharienne. Le ministère de la santé «a confirmé un cas dans l'Etat de Lagos» sur Twitter. Le ministère précise qu'il s'agit d'un ressortissant italien travaillant au Nigeria et qui est revenu dans ce pays depuis la ville italienne de Milan le 25 février.

«Le patient est dans un état clinique stable et ne présente pas de symptômes inquiétants», a assuré le ministère, sans toutefois donner de précisions sur les lieux de son hospitalisation.

Multiplication des mesures radicales

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appelé tous les pays encore épargnés à se préparer à l'arrivée du Covid-19, avertissant que se croire à l'abri de la maladie serait une «erreur fatale».

«Nous sommes à un moment décisif», a assuré le patron de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, soulignant qu'au cours des deux derniers jours, le nombre quotidien de nouvelles personnes contaminées dans le monde avait été supérieur à celui enregistré en Chine. «Aucun pays ne doit penser qu'il n'aura aucun cas chez lui. Le virus ne respecte pas les frontières», a-t-il averti.

Lire encore: La branche du tourisme se prépare à vivre une année difficile à cause du coronavirus

Les mesures radicales se multiplient pour tenter d'endiguer l'épidémie. Au Japon, où le premier ministre Shinzo Abe a demandé jeudi la fermeture de toutes les écoles publiques du pays pour un mois, le complexe de parcs à thème Tokyo DisneyLand et Tokyo DisneySea a annoncé vendredi qu'il serait fermé du 29 février au 15 mars. En Corée du Sud, les mégastars de la K-pop, BTS, ont annulé quatre concerts géants prévus à Séoul en avril.