Loin d’être isolés du reste du monde, sous leur coquille, les embryons d’oiseaux perçoivent de nombreux stimuli provenant du monde extérieur. Ces informations leur permettent de se préparer à leur futur environnement. Chez les oiseaux qui communiquent essentiellement de manière sonore, les sons entendus ont un rôle particulièrement important dans le développement des jeunes. Ils permettent, par exemple, aux futurs oisillons d’apprendre à reconnaître le cri de leur mère. Mais d’autres sons peuvent influencer directement le tempérament des oisillons après leur éclosion, c’est ce que montre une étude de chercheurs de l’Université de Rennes.