Espace

On a retrouvé Philae!

Un mois avant la fin de sa mission, la sonde Rosetta a retrouvé la trace du petit atterrisseur Philae

Un coup de chance extraordinaire. Alors que la mission Rosetta doit officiellement s’achever fin septembre, la sonde spatiale du même nom a retrouvé l’atterrisseur Philae, dont les scientifiques de l’Agence spatiale européenne (ESA) avaient perdu la trace depuis plusieurs mois.

Lire aussi: Sans contact, les scientifiques s’inquiètent pour la sonde Philae

Les images publiées par l’ESA ont été prises le 2 septembre par la caméra Osiris, alors que la sonde survolait la comète 67P/Churyumov – Gerasimenko à 2,7 kilomètres d’altitude. On y voit assez nettement Philae, qui repose avec deux de ses pieds en l’air, ce qui explique pourquoi les communications entre la sonde ont été si difficiles à établir depuis son atterrissage en novembre 2014.

Il avait rebondi sur le sol et repris son envol durant deux heures avant d’atterrir sur le plus petit lobe de la comète Chury. Ses batteries vidées, il avait fini par rentrer en hibernation trois jours plus tard et les scientifiques estimaient «proches de zéro» les chances d’établir un contact avec Philae.

La mission Rosetta doit prendre fin le 30 septembre avec un baroud d’honneur. Dans cette ultime mission sans retour, la sonde ira se poser en prenant soin d’observer certaines régions peu analysées jusqu’ici, notamment des cratères qui pourraient nous en apprendre plus sur la structure interne de Chury.


Sur ce sujet:

Publicité