Avec son million et demi de morts, la pandémie de Covid-19 a posé avec une gravité nouvelle la question de la prévention des zoonoses, ces maladies pouvant passer de l’animal à l’homme. Une poignée de chercheurs explorent depuis une vingtaine d’années une piste audacieuse: créer des vaccins capables de se propager chez les animaux sauvages, avant qu’ils ne contaminent les humains.