Habituellement, les voyageurs qui arrivent à proximité des stations chinoises de Pékin découvrent un tableau surprenant: de grandes étendues grises, des collines sèches et pelées, faute de végétation en hiver, traversées de quelques bandes blanches. Ce sont les pistes de ski, enneigées exclusivement grâce à de la neige artificielle.