Vous avez besoin d’un médicament très (trop?) cher? Fabriquez-le dans votre cuisine! La proposition peut paraître farfelue, voire tout à fait inconsciente. Mais elle n’est semble-t-il pas irréalisable. Plusieurs activistes prétendent en tout cas pouvoir reproduire des traitements coûteux chez eux, à partir d’un matériel simple et bon marché. L’un d’entre eux faisait partie des invités du séminaire santé de l’Association suisse du journalisme scientifique, consacré aux coûts de la santé, qui s’est tenu à Thoune les 3 et 4 décembre.

Ces dernières années, les prix des médicaments ont atteint de nouveaux sommets. Récemment mis sur le marché et destiné à traiter l’amyotrophie spinale, une maladie rare touchant les enfants, le Zolgensma de Novartis est considéré comme le traitement le plus cher au monde: l’injection unique vaut près de 2,2 millions de francs. D’autres thérapies innovantes, efficaces mais aux coûts exorbitants, devraient prochainement être homologuées. Elles mettront les systèmes de santé encore plus sous pression. Comment rendre la note moins salée?