Le pays plus peuplé du monde compte 1,354 milliard d’habitants, sans inclure Hongkong, Macao ni Taïwan, a précisé le BNS. La population en âge de travailler – c’est-à-dire les Chinois âgés de 15 à 64 ans – a en 2012 perdu 3,45 millions de personnes pour atteindre 937 millions d’individus. Il s’agit de la première perte en chiffres absolus dans cette tranche de la population «depuis une période de temps considérable», a commenté Ma Jiantang, le directeur du BNS.

Cette tendance confirme les graves risques économiques et sociaux que fait peser le vieillissement en Chine, où 194 millions de personnes ont désormais 60 ans ou plus. L’exode rural s’est par ailleurs poursuivi l’an dernier en Chine, où le nombre de citadins a dépassé en 2011 le nombre de ruraux.

Selon le BNS, le nombre d’habitants dans les villes a connu une hausse de 21 millions de personnes sur un an, pour atteindre 712 millions, tandis que celui dans les campagnes a chuté de 14 millions, pour atteindre 642 millions. Il y a trente ans, seul un Chinois sur cinq habitait en ville. Le BNS a par ailleurs rapporté que le grave déficit de naissances féminines dans la population chinoise est pratiquement resté inchangé en 2012, avec 118 garçons nés pour 100 filles.