Et si le masque, en plus de ralentir la circulation du virus SARS-CoV-2, permettait de réduire les cas de formes sévères du Covid-19? C’est l’hypothèse avancée par plusieurs chercheurs depuis quelques mois. Figure de proue de cette théorie, l’épidémiologiste Monica Gandhi avance notamment, dans The New England Journal of Medicine, du 8 septembre, aux côtés de son collègue de l’Université de Californie à San Francisco, George W. Rutherford, que le port généralisé du masque pourrait agir comme une forme de «variolisation» et immuniser une partie de la population dans l’attente d’un vaccin.