LU AILLEURS

La posture d’un papillon en vol

En filmant le trajet aérien de papillons à grande vitesse, des chercheurs ont décrypté comment la posture du corps influence sa direction

Les papillons volent en utilisant leurs grandes ailes qu’ils agitent à un rythme relativement lent. Avec environ 10 mouvements par secondes, cet insecte a une cadence 20 fois inférieure à l’abeille à miel. Comment les Lépidoptères contrôlent leur vol saccadé et erratique avec un rythme de battements aussi faible? Selon une étude acceptée pour publication dans la revue Physical Review Letters E, leur secret réside dans une bonne posture et quelques inclinaisons.

Une vidéo du magazine Science illustre les résultats de cette nouvelle étude.

Pour en arriver à ces conclusions, le chercheur Yueh-Han John Fei et son équipe ont pris des vidéos à grande vitesse de papillons Kallima inachus, volant librement en laboratoire. Ils ont ensuite créé des simulations de ces vols, montrant comment les battements d’ailes produisent des courants d’air complexe autour d’elles. Ces courants étant différents selon les techniques de vol utilisées.

L’équipe a constaté que les papillons effectuent une rotation de leur corps à chaque battement d’ailes. Ce mouvement aide l’insecte à voler en direction du haut. En ajustant l’angle de leur corps, ils peuvent modifier leur trajectoire, se déplacer vers l’avant plutôt que vers le haut.

Un modèle pour la robotique

Jusque-là, les recherches effectuées sur les papillons s’étaient limitées à l’observation de vols de papillons en tunnel avec soufflerie, ou à des simulations se concentrant sur le mouvement horizontal uniquement.

Les chercheurs expliquent que le vol de papillon ferait un bon modèle pour le développement de petits véhicules volants qui pourraient être utilisés pour des opérations de surveillance et de sauvetage. Le vol rapide des abeilles est difficile à imiter, mais le vol plus lent d’un papillon, lui, serait plus facile à gérer pour les robots du futur.

Publicité