Les femmes accouchent depuis la nuit des temps. Longtemps, les chercheurs ont pensé que chez nos ancêtres, la délivrance était rapide, à l’image de celle des autres mammifères comme les grands singes, par exemple, chez lesquels l’expulsion du bébé est facilitée par sa petite taille. Il n’en est rien: lors de la conférence annuelle de l’Association américaine des anthropologues physiques, Natalie Laudicina a démontré que, il y a des millions d’années aussi, le nourrisson devait pivoter sur lui-même pour parvenir à s’extraire du bassin de sa mère. Tout comme aujourd’hui.