Le Prix Louis-Jeantet de médecine 2023 a été attribué conjointement au Croate Ivan Dikic et à l’Américaine Brenda Schulman. Le Britannique Dario Alessi reçoit quant à lui le Prix Jeantet-Collen pour la médecine translationnelle, a indiqué la fondation mardi. Ces distinctions sont dotées de 500 000 francs chacune.

Ivan Dikic, directeur de l’Institut de biochimie II de la Goethe University de Francfort, et Brenda Schulman, directrice de l’Institut Max Planck de biochimie à Martinsried, sont récompensés pour leur contribution à la compréhension des fonctions de l’ubiquitine, une protéine servant de marqueur des protéines à éliminer. L’ubiquitination est l’un des plus importants processus régulant la stabilité et l’activité des protéines. Une défaillance de ce système est à l’origine de diverses maladies telles que certains cancers, des maladies neurodégénératives, des maladies cardiovasculaires et l’hypertension.

Au travers d’approches complémentaires, les deux scientifiques ont contribué de manière déterminante à la compréhension de ce système: Brenda Schulman en dévoilant les secrets des cascades de conjugaison de l’ubiquitine, Ivan Dikic en découvrant comment elle modifie les fonctions cellulaires d’innombrables façons.

Lire aussi: Omicron: comment la structure 3D de sa protéine «spike» éclaire ses propriétés biologiques

Financer des projets de recherche

Dario Alessi, directeur du MRC Protein Phosphorylation Unit à l’Université de Dundee, en Ecosse, est quant à lui récompensé pour avoir découvert des composants régulant les voies de phosphorylation ou d’ubiquitination des protéines, en lien avec les maladies neurodégénératives et le cancer. Ses travaux ont mené à des percées fondamentales dans la compréhension de la maladie de Parkinson.

Le Prix Louis-Jeantet a été créé en 1986. Sur un total de 103 lauréats – dont 17 Suisses –, 15 ont ensuite reçu le Prix Nobel de médecine ou de chimie. La cérémonie de remise des Prix 2023 est prévue le 26 avril à Genève. Distinctions parmi les mieux dotées d’Europe, les Prix Louis-Jeantet sont destinés à financer la poursuite de projets de recherche innovants. Lorsque les travaux primés touchent à des domaines de la recherche biomédicale ayant une portée pratique immédiate contre des maladies menaçant l’humanité, un des Prix Louis-Jeantet devient un Prix Jeantet-Collen pour la médecine translationnelle.