«Ils ont créé un monde rechargeable», écrit joliment dans un communiqué l’Académie royale des sciences de Suède, qui a décerné cette année le Prix Nobel de chimie à l’Américain John Goodenough, au Britannique Stanley Whittingham et au Japonais Akira Yoshino, pour leur invention de la batterie lithium-ion.