Inutile de le nier: le spatial n’a pas été le sujet clé de cette campagne électorale aux Etats-Unis. Entre la pandémie qui ravage le monde et les questions environnementales, la rubrique Science de Donald Trump et Joe Biden était déjà bien remplie.

Sans compter le fait que le président élu ne semble pas se passionner pour le sujet. A part une brève déclaration en juillet pour dire que les démocrates continueront de soutenir la NASA, puis, après l’élection, un tweet de félicitations pour le vol de SpaceX vers la Station spatiale, rien de bien marquant à signaler. Pourtant, entre la montée en puissance de la Chine dans la course à la Lune, la Tesla d’Elon Musk vers le Soleil et la perspective d’une présence humaine sur Mars, le secteur est loin d’être atone!