Sur le sommet Cerro Armazones, au nord du Chili, le chantier est en cours. C’est ici, à près de 3000 mètres d’altitude et au beau milieu du désert de l’Atacama, qu’un télescope révolutionnaire doit voir le jour: l’ELT ou Extremely Large Telescope, capable en théorie d’obtenir des images de notre Voie lactée parmi les plus nettes jamais vues. La mise en service est attendue avec impatience pour 2027 et pourtant, une ombre vient noircir le tableau: le réchauffement climatique.