Une quantité énorme de pluie est tombée sur la Suisse ces trois derniers jours: ces précipitations auraient suffi pour remplir complètement le lac de Neuchâtel, celui des Quatre-Cantons et encore la moitié du lac de Zurich.

Selon un tweet de MétéoSuisse samedi matin, plus de 27 000 milliards de litres d'eau se sont abattus sur la Suisse au cours des 72 dernières heures. Au Tessin notamment, sur le Gothard ou la haute Surselva (GR), on a mesuré 120 à 200 millimètres de précipitations durant cette période. Sur le versant nord des Alpes, les précipitations ont été comprises entre 80 et 120 millimètres.

Lire aussi: Coup de chaud mondial sur les lacs

L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) a émis un niveau de danger 3 pour certains lacs en bordure des Alpes, tels que les lacs de Thoune et de Brienz et le lac des Quatre-Cantons.

Le répit de samedi risque d'être relativement court. Dans la nuit de samedi à dimanche, de nouvelles précipitations et des orages sont prévus. Localement, ces derniers peuvent à nouveau être forts. A partir de mardi, les services météorologiques prévoient à nouveau de fortes pluies avec des températures inférieures à 20 degrés en journée.

Malgré l'humidité, la Suisse a enregistré le quatrième mois de juin le plus chaud depuis le début des mesures en 1864, selon MétéoSuisse. La moyenne nationale de 14,4 degrés a été au-dessus de la norme 1981-2010 de 2,5 degrés. Les jours de chaleur avec 30 degrés et plus ont été principalement enregistrées au milieu du mois.

Lire également: Les pluies extrêmes se multiplient dans un monde qui se réchauffe