Malgré la pandémie mondiale de Covid-19, la NASA a annoncé vendredi le retour des vols habités américains vers l'espace. Le 27 mai prochain, deux astronautes, Robert Behnken et Douglas Hurley, prendront place à à bord la capsule Crew Dragon développée par SpaceX, la société créée par Elon Musk. Ils doivent rejoindre la Station spatiale internationale (ISS) pour le premier vol habité sous contrôle américain depuis la fin du programme de navettes spatiales américain en juillet 2011. Il doit s'élancer à 16h32 (GMT), soit 18h32 en Suisse et rejoindre la station environ 24h plus tard.

Ce programme a été marqué par les accidents des navettes Challenger en 1986 et Columbia en 2003 qui ont causé la mort de quatorze personnes. Après la fin de l'assemblage de l'ISS en 2011, les navettes ont cessé leurs vols malgré l'absence d'un programme de remplacement. L'envoi d'astronautes dépendait donc des lanceurs russes Soyouz. Ce premier vol partant du sol américain depuis presque une décennie décollera du centre spatial Kennedy en Floride, d'où sont également partis les astronautes d'Apollo pour la Lune. La durée exacte de la mission n'a pas encore été fixée mais la NASA indique que la capsule peut rester 110 jours en orbite.