Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Une victime recevant des soins après le tremblement de terre.
© HANDOUT

Papouasie

Le séisme de février a fait plus de 100 morts

Le séisme du 26 février a été le plus violent enregistré dans l'intérieur des terres en près d'un siècle, faisant également des milliers de blessés

Le bilan du séisme d'une magnitude de 7,5, qui a frappé les hautes terres du sud de la Papouasie-Nouvelle Guinée, le 26 février, a fait plus de 100 morts et des milliers de blessés, selon le premier ministre. Une nouvelle secousse a fait 18 morts au moins mercredi.

Le tremblement de terre de février «a, de manière tragique, ôté la vie à plus de 100 personnes, avec de nombreuses personnes encore portées disparues et des milliers de blessés», a déclaré mercredi dans un communiqué Peter O'Neill.

Lire aussi: Nouveau séisme meurtrier en Papouasie

«Il faudra des mois, voire des années, pour réparer les dégâts», a-t-il ajouté, en déplacement à Tari, la capitale de la province d'Hela, la plus touchée par les secousses. Le séisme du 26 février a été le plus violent enregistré dans l'intérieur des terres en près d'un siècle.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo sciences

Sécheresse et feux de forêts vus de l’espace

Chaque année, 350 millions d’hectares de forêts, friches et cultures sont ravagés par des incendies, soit la taille de l’Inde. L’astronaute allemand Alexander Gerst partage sur Twitter sa vue panoramique sur le réchauffement climatique depuis la Station spatiale internationale

Sécheresse et feux de forêts vus de l’espace

This handout picture obtained from the European Space Agency (ESA) on August 7, 2018 shows a view taken by German astronaut and geophysicist Alexander Gerst, showing wildfires in the state of California as seen from the International Space Station…
© ALEXANDER GERST