A quelques jours de l’élection présidentielle au Brésil, le poumon vert de la planète retient son souffle. Le sort de la forêt amazonienne dépendra au moins en partie de ce qui ressortira des urnes le 2 octobre. Durant le mandat de l’actuel président, Jair Bolsonaro, la déforestation a fortement progressé dans certaines zones de la forêt. Son principal concurrent, l’ancien président Lula, promet des mesures pour y mettre un terme.