Interview

Soumya Swaminathan: «Nous devons soutenir la recherche dans les pays pauvres»

Soumya Swaminathan vient d’être nommée à la tête de la nouvelle division scientifique de l’Organisation mondiale de la santé. Cette pédiatre indienne veut renforcer la légitimité de l’institution basée à Genève. Et se montre inflexible sur la question des vaccins

C’est une femme que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a nommée pour diriger sa toute nouvelle division scientifique. Soumya Swaminathan, qui vient d’Inde, est une chercheuse éminente, dont l’ambition est de rétablir la confiance dans l’institution et réduire les inégalités d’accès aux traitements entre les pays du Nord et du Sud. Nous l’avons rencontrée lors de la Conférence mondiale des journalistes scientifiques qui se tenait la semaine dernière à Lausanne.

Le Temps: L’OMS a été fondée en 1948. Pourquoi était-il urgent, un demi-siècle plus tard, de créer une division scientifique, qui fonctionnera sous vos ordres?