Le Temps: Vous êtes scientifique en chef de l’OMS depuis 2019. Votre poste a été créé l’an dernier. La science est-elle encore davantage prioritaire à l’OMS au vu du Covid-19?

Soumya Swaminathan: Nous avons commencé ce processus de transformation après l’élection du nouveau directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus. L’idée était de réexaminer de fond en comble le rôle de l’OMS et sa pertinence auprès des Etats membres au XXIe siècle. Il nous est apparu nécessaire de renforcer notre action en tant qu’institution normative qui établit des lignes directrices. Nos recommandations doivent répondre aux plus hauts standards techniques et scientifiques et traduire les connaissances scientifiques les plus récentes. Tout ce qui sort de l’OMS doit passer par un processus de contrôle de qualité exigeant. En matière de Covid-19, certains ont peut-être l’impression que nous changeons toujours d’avis, que nous ne savons pas ce que nous faisons. Pour avancer, nous nous fions à la science.