Au lendemain du rejet de la révision de la loi sur le CO2, les spécialistes suisses du climat font part de leur déception. Pour nombre d’entre eux, il s’agit d’une occasion manquée, alors que le temps presse.