«Pour un petit pays comme la Suède, dix millions d’habitants, cela fait beaucoup…» Peter Allebeck, chercheur en santé publique au prestigieux Institut Karolinska, et membre du Conseil national d’évaluation des malversations dans le domaine de la recherche, admet avoir été surpris par les chiffres. En 2020, cette nouvelle institution gouvernementale a reçu 46 dénonciations, soit trois fois plus que prévu, avec au final quatre chercheurs épinglés.