Un nouveau supercalculateur possédant les «performances d’intelligence artificielle (IA) les plus puissantes au monde». C’est ce que le Centre suisse de calcul scientifique (CSCS) à Lugano s’apprête à accueillir. «Alps» sera doté de capacités sept fois plus puissantes que le supercalculateur Selene de la société Nvidia, leader mondial actuel, indique Maria Grazia Giuffreda, codirectrice du CSCS, précisant qu’une partie du système a été installée en octobre et que la phase finale devrait se conclure début avril 2023.

«Alps aura une capacité en termes d’IA – plus précisément d’apprentissage automatique (machine learning) – que n’a pas notre supercalculateur actuel, Piz Daint, qui fut pendant plusieurs années le plus puissant d’Europe», souligne-t-elle.