Les scientifiques vont-ils faire les frais du torchon qui brûle entre la Suisse et l’Union européenne (UE)? Depuis l’annonce, le 26 mai, de la rupture des négociations sur l’accord-cadre institutionnel, les chercheurs s’interrogent sur leur avenir dans les grands programmes de recherche européens. Ils craignent de perdre des financements, des responsabilités et surtout d’être exclus d’un si précieux réseau.