Qu’est-ce que le Tamiflu? «Tamiflu» est le nom commercial sous lequel le groupe suisse Hoffman La Roche vend l’oseltamivir, un médicament développé au milieu des années 1990 par la société américaine Gilead Sciences. Il a pour concurrent le Relenza (nom commercial du zanamivir), distribué par le laboratoire GlaxoSmithKline.

Comment agit-il? Le Tamiflu a pour vertu d’inhiber la neuraminidase, l’enzyme de surface des virus A et B de la grippe. Ce faisant, il empêche les virus de traverser les membranes cellulaires et freine leur prolifération dans le corps.

Quelle est son efficacité? Le virus de la grippe se multipliant à toute vitesse durant les deux premiers jours d’infection, le Tamiflu gagnera beaucoup en efficacité s’il est pris rapidement après l’apparition des premiers symptômes. Absorbé dans les douze premières heures, il est ainsi susceptible d’épargner à un patient jusqu’à trois jours de maladie. Son utilisation à titre préventif est également possible mais il risque, s’il se fait de manière massive, de renforcer la résistance du virus. Cet emploi est par conséquent réservé aux groupes les plus exposés, tels le personnel médical, les mères d’enfants malades ou les pensionnaires des maisons de retraite contaminés.

Quelle est sa diffusion? Le directeur de la division pharmacie de Roche, William Burns, a indiqué lundi qu’entre 2004 et juillet 2009 quelque 270 millions de doses de Tamiflu avaient été commandées par 96 pays. Le groupe, qui disposait en stock de 100 millions de doses avant l’apparition fin mars du virus A(H1N1), prévoit d’augmenter sa capacité de production à 33 millions de doses par mois en décembre, ce qui représentera une capacité de fabrication de 400 millions de doses par an. Il compte en vendre pour 2 milliards de francs en 2009.