Espace

Le télescope spatial de la NASA a découvert deux nouvelles exoplanètes

Cinq mois seulement après sa mise sur orbite, le satellite TESS a livré ses premiers résultats. La NASA s’attend à ce qu’il détecte des milliers d’autres exoplanètes, dont certaines ayant une taille voisine de la Terre

Le télescope spatial baptisé Transiting Exoplant Survey Satellite, ou TESS, a découvert cette semaine deux nouvelles exoplanètes, cinq mois seulement après son lancement, a annoncé jeudi la NASA. L’appareil doit permettre d’élargir le catalogue d’exoplanètes déjà répertoriées.

Lire aussi: La NASA lance son télescope en quête d’exoplanètes

TESS a été mis sur orbite en avril dernier, pour une mission de deux ans. Sa mission est de poursuivre le travail de son prédécesseur, le télescope spatial Kepler, qui a repéré la majeure partie des 3500 exoplanètes répertoriées depuis les toutes premières découvertes en 1995.

Trop chaudes pour être favorables au développement de la vie

L’agence spatiale américaine attend de TESS qu’il détecte des milliers d’autres exoplanètes, dont, peut-être, des centaines ayant une taille voisine de la Terre. De telles planètes passent pour avoir les plus grandes chances de disposer de surfaces telluriques ou d’océans, par opposition avec les géantes gazeuses comme Jupiter ou Neptune.

Lire aussi: L’enfer déroutant des Jupiter ultra-chauds

TESS a découvert deux exoplanètes dans des systèmes solaires situés à au moins 49 années-lumière. Les températures sur ces deux corps célestes sont trop chaudes pour être favorables au développement de la vie, a précisé à Reuters l’une des responsables du programme, Sara Seager.

Ces planètes vont être examinées par d’autres chercheurs et offrent la possibilité d’effectuer une étude de suivi, ont indiqué des responsables.

Publicité