Avant d’être surnommée «la planète bleue», rien ne prédestinait la Terre à devenir autre chose qu’un désert aride et rocheux. Lors de sa formation, sa proximité avec le Soleil rend difficilement imaginable que de l’eau liquide puisse être conservée sans s’évaporer instantanément s’il n’y a pas d’atmosphère pour la protéger des rayons ardents. Pourtant, 4,5 milliards d’années plus tard, l’eau est bien là et en abondance. Que s’est-il passé?