A peine une journée après la sonde Hope des Emirats arabes unis, un engin chinois débarque dans le paysage martien. La sonde Tianwen-1 s’est positionnée en orbite le 10 février, elle y restera deux ou trois mois avant d’atterrir avec à son bord un rover d’exploration.

Le plus dur reste donc à faire, mais c’est encore un palier franchi par le secteur spatial chinois, en plein essor depuis quelques années.