Les conditions météorologiques défavorables autour de l’aéroport de départ à Abou Dhabi, capitale des Emirats arabes unis, ont amené le lancement du premier tout du monde en avion solaire à être reporté.

L’avion «Solar Impulse 2», des Suisses Bertrand Piccard et André Borschberg, a cependant passé avec succès un vol-test et de nouvelles inspections dans le golfe Persique, a précisé vendredi la porte-parole du projet, Claudia Durgnat, à l’agence de presse allemande DP.