«Warrrgh»: voilà à quoi ressemble l’hypothétique cri d’une momie, du moins tel que souvent reproduit dans les films hollywoodiens, lorsque le pharaon tout de bandelettes vêtu boîte lentement vers sa victime maudite.

En fait, les véritables momies égyptiennes semblent s’exprimer beaucoup plus civilement qu’au cinéma, d’après les conclusions d’une étude scientifique parue le 23 janvier dans la revue Scientific Reports. Une équipe européenne réunissant ingénieurs, médecins et archéologues y annonce avoir artificiellement reconstitué une partie de la voix – en fait un seul son, ou phonème – de Nesyamon, prêtre et scribe du temple de Karnak décédé aux alentours de -1100.