Trois personnes sont mortes au Venezuela de complications associées au virus Zika, a annoncé jeudi soir le président vénézuélien Nicolas Maduro. «Au niveau national, il y a 319 cas confirmés, dont 68 connaissent des complications, et trois personnes sont décédées», a-t-il indiqué dans une déclaration à la télévision d'Etat.

Lire aussi: 5 questions sur le virus Zika

On a enregistré 5 221 cas possibles de Zika au Venezuela «entre le 5 novembre, date à laquelle la présence de ce virus a été détectée au niveau mondial, et le 8 février», a ajouté le président Maduro. Les 68 patients qui présentent des complications «ont été placés en soins intensifs», a-t-il dit.

Lire aussi: Virus Zika: «Face aux épidémies, les fantasmes se sont modernisés»

Nicolas Maduro a assuré que le Venezuela disposait des médicaments nécessaires pour traiter les symptômes. Il a remercié «l'Inde, Cuba, la Chine, l'Iran et le Brésil» d'avoir fourni «tout le soutien nécessaire pour que les médicaments contre le Zika et bien plus se trouvent aujourd'hui au Venezuela».