Pour les physiciens, cosigner des articles scientifiques avec des dizaines, des centaines, voire des milliers de collègues n’est que routine. Après tout, les expériences qu’ils mènent, avec leurs nombreux et gigantesques instruments, impliquent un grand nombre de personnes.