Finalement, c’est bien lui. Raphaël (1483-1520), maître italien de la Renaissance, est bien le peintre qui a exécuté une toile dont l’origine faisait débat, une Vierge à l’enfant. Telle est du moins la conclusion d’un groupe d’experts internationaux, à la lumière de nouveaux éléments fournis par des outils sophistiqués, apprend-on dans un communiqué de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN), à Genève.

Lire aussi:La science de Léonard de Vinci à travers ses croquis