Une peinture d’automobile qui se répare en moins d’une minute, ce prodige pourrait devenir réalité avec un matériau mis au point notamment par des chercheurs de Fribourg. Ce produit à base de polymères n’est toutefois pas encore prêt à être commercialisé.

Une étude prouve cependant que le concept fonctionne, écrit mercredi l’Université de Fribourg. Ce matériau doit être exposé à la lumière ultraviolette pour s’auto-réparer. Il a été développé par des chercheurs de l’Institut Adolphe Merkle de l’Université de Fribourg en collaboration avec des chercheurs américains.

Irradié par cette lumière intense, le matériau se liquéfie et s’écoule facilement. Une fois la lumière éteinte, il se réassemble et retrouve ses propriétés en se solidifiant. Les scientifiques ont baptisé ce type de matériau «polymères métallo-supramoléculaires».

Cela laisse présager de multiples applications très utiles au quotidien. Selon l’université, ce produit pourrait être employé dans des vernis destinés aux sols ou aux meubles. Autre exemple: la peinture d’une carrosserie griffée par un clou pourrait se réparer à moindre coût.

Les scientifiques ont mené de nombreux tests. Ils ont utilisé des lampes semblables à celles des dentistes et sont parvenus à réparer même des rayures répétées sur un même support. Les résultats de leurs recherches paraîtront dans l’édition de jeudi de la prestigieuse revue scientifique britannique «Nature».

«Ces polymères ont le complexe de Napoléon. En réalité, ils sont plutôt petits, mais ils sont conçus pour réagir comme s’ils étaient grands en tirant profit d’interactions moléculaires faibles», explique Stuart Rowan, directeur de l’Institute for Advanced Materials à la Case Western University, près de Cleveland, cité dans le communiqué de l’Université de Fribourg.

Le matériau a été développé à l’Institut Adolphe Merkle de Fribourg dirigé par le professeur Christophe Weder. Les chercheurs ont oeuvré avec des confrères de la Case Western University et d’un laboratoire de recherche de l’armée américaine situé près d’Aberdeen dans l’Etat du Maryland.