On imagine souvent les ténias, ces vers parasitaires, logés dans un intestin plutôt que dans le cerveau. C'est pourtant ce qui est arrivé à un jeune étudiant californien de 26 ans.

Tout a commencé par des migraines en août cette année. Luis Ortiz a préféré attendre, comptant sur le fait qu'elles cesseraient d'elles-mêmes. Peine perdue. Début septembre, écrasé par d'insupportables douleurs, souffrant de pertes d'équilibre et de vomissements, Luis Ortiz est emmené par sa mère au centre médical Queen of the Valley, à Napa Valley.

Le neurochirurgien Soren Singel ne tarde pas à découvrir la cause des symptômes dont souffre le jeune homme: une larve de ténia ayant élu domicile dans son cerveau!

Pire, le ver était logé dans un kyste qui jugulait l'arrivée d'eau vers son cerveau, mettant Luis Ortiz en grand danger, a expliqué le professeur Singel au Napa Valley Register.

Le médecin a alors immédiatement percé le crâne du patient juste au-dessus de l'arcade sourcilière, afin d'aspirer la larve et le kyste. «Le ver gigotait encore lorsque nous l'avons retiré», a précisé le neurochirurgien.

D'où pouvait bien venir ce parasite? Le cerveau est normalement bien isolé du reste de l'organisme grâce à une barrière filtrante, la barrière hémato-encéphalique. Mais elle n'est pas infaillible. Des infections nommées les cysticercoses arrivent justement lorsque le système nerveux central est envahi par des larves de vers de la famille des ténias.

Le scénario aurait donc été le suivant: le pauvre Luis Ortiz aurait ingéré de la nourriture contaminée (la viande de porc est souvent suspectée) par des oeufs de ce ver. Une fois dans l'intestin, les œufs se sont développés et ont éclos en larves dont l'une a pu pénétrer dans son cerveau, provoquant ce kyste et ces douleurs.

Ce type d'infection est assez rare, et les larves meurent dans le cerveau dans l'immense majorité des cas. Il semblerait que celle-ci se soit particulièrement développée.

Le jeune homme est quant à lui hors de danger. Selon le chirurgien, il a eu de la chance: 30 minutes de plus avec ce ténia dans le crâne lui auraient été fatales.