Une nouvelle espèce de grenouille a été découverte dans un parc naturel de l’Amazonie péruvienne. Elle appartient au genre Pristimantis sira, une espèce qui habite l’écosystème des forêts de montagnes situées entre 1550 et 2200 mètres d’altitude.

«Les zones naturelles protégées du Pérou apportent une fois de plus une contribution précieuse à la science dans le monde, avec la découverte d’une nouvelle espèce d’amphibien enregistrée dans la réserve communale d’El Sira», a annoncé mercredi le service national des zones naturelles protégées (SERNANP) dans un communiqué.

Lire aussi: Espèces menacées: ça va mieux pour le bison, mais les grenouilles trinquent

Une région qui regorge de reptiles et amphibiens

La gorge, la poitrine et le ventre de cette nouvelle grenouille sont bruns ou gris foncé, avec des taches blanches éparses et des pattes brun foncé, tandis que l’iris de ses yeux est jaune cuivré avec une ligne verticale noire et sa pupille noire est entourée d’un anneau orange cuivré.

La réserve d’El Sira est une zone naturelle protégée de 600 000 hectares, où 105 espèces de reptiles, des sauriens et surtout des serpents ont été répertoriés ainsi que 68 espèces d’amphibiens, principalement des crapauds et des grenouilles.

Le 12 avril, le SERNANP avait annoncé la découverte d’une nouvelle espèce de grenouille marsupiale, dont les œufs se développent dans une poche située sur son dos, dans un autre parc naturel situé dans la lande et la forêt pluviale de la Cordillère de Colan, au nord du Pérou.