La pollution plastique, tout le monde a beau savoir de quoi il s’agit, personne n’en connaît véritablement l’étendue. C’est partant de ce constat que la plateforme Plasteax a été lancée cette semaine. Développée en Suisse, elle regroupe des données chiffrées en lien avec la gestion des déchets plastiques et leur fuite dans l’environnement, par pays et par type de polymère. Plasteax «a pour ultime objectif de donner aux acteurs en place les meilleurs moyens pour agir sur la pollution plastique», d’après le communiqué envoyé par Environmental Action (EA), organisation suisse à l’origine de ce projet.

Lire aussi: Un «GIEC du plastique» dresse un sombre bilan de la pollution