Motiver, mais ne pas forcer. Voilà la stratégie de communication d’Israël pour les semaines à venir. Quelques heures après la délibération ayant conduit 73 experts du Ministère de la santé sur 75 à voter en faveur de l’administration du vaccin anti-covid pour les 5-11 ans, le gouvernement a adopté l’attitude paradoxale de vouloir se montrer ferme dans sa recommandation, mais pas contraignant. En clair, s’il mise sur la pédagogie, Israël ne rendra pas les tests covid payants pour les non-vaccinés, et ne les privera pas de passe sanitaire.