Vols spatiaux

Le vaisseau Soyouz s’est arrimé à la Station spatiale internationale

La fusée russe avait manqué samedi sa première manœuvre d’approche pour rejoindre l’ISS. Le robot humanoïde Fedor, qu’elle transporte, doit y séjourner jusqu’au 7 septembre pour apprendre à assister les astronautes

Un vaisseau spatial Soyouz non habité transportant le robot humanoïde russe Fedor s'est arrimé à la Station spatiale internationale (ISS), a annoncé mardi un commentateur sur Nasa TV. Ce robot est le premier engin de ce type envoyé dans l'espace par la Russie.

«Contact confirmé, arrimage confirmé», a annoncé ce commentateur sur la chaîne de télévision de l'agence spatiale américaine. Une première tentative d'arrimage avait échoué samedi.

Un vaisseau Soyouz MS-14 avec le robot à son bord a décollé jeudi du cosmodrome russe de Baïkonour, au Kazakhstan. Fedor doit séjourner dans l'ISS jusqu'au 7 septembre pour apprendre à assister les astronautes dans la station spatiale.

Lire aussi: L’accident de Soyouz assombrit l’avenir de la station spatiale internationale

L'échec de la première tentative d'arrimage avait constitué un nouveau revers pour le secteur spatial russe, qui a subi ces dernières années accidents et scandales de corruption.

Publicité