Il paraît que l'Histoire se répète. Pour le coronavirus en tout cas, on dirait bien. L'émergence et la progression du variant du coronavirus B.1.617, initialement identifié en Inde, rappelle le scénario joué en Europe fin 2020: une épidémie plus ou moins contrôlée à l'automne, puis l'arrivée d'un variant B.1.1.7 (dit anglais) plus transmissible au seuil de l'hiver, et au bout du compte, des mesures sanitaires imposées pour freiner sa propagation. Alors que l'on commence à peine à retrouver un semblant de liberté, voilà qu'arrive donc un autre variant dont la percée fulgurante en Inde interroge sur la situation à venir. Allons-nous devoir rejouer la même partition?