Plus de 36 400 cas de variole du singe ont été déclarés dans le monde depuis le début de l’épidémie, a annoncé mercredi Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) durant un point presse, les Etats-Unis en tête avec de nombreux pays européens. Douze décès ont été rapportés.