virus

Les victimes du sida ont diminué de moitié en dix ans

En 2016, un million de personnes sont décédées du virus, la moitié du bilan de 2005. Quelques jours avant une conférence mondiale, Onusida publie son rapport

Un million de personnes sont mortes du sida en 2016, soit presque moitié moins que lors du pic de 1,9 million de 2005, annonce jeudi Onusida, le programme de coordination de l’ONU. Le nombre de nouvelles contaminations par le VIH est également en baisse.

Un «tournant décisif»

L’ONU affirme dans son rapport annuel «qu’un tournant décisif a été franchi». Mais l’organisme s’inquiète en particulier de l’explosion des nouveaux cas en Europe de l’Est, et particulièrement en Russie.

Lire également: Près de la moitié des porteurs du VIH dans le monde l’ignorent

Plus de la moitié des malades dans le monde sont désormais sous traitement et le nombre de nouvelles contaminations par le VIH a continué à décliner, mais à un rythme encore trop lent, selon les données publiées avant l’ouverture dimanche à Paris d’une conférence internationale de recherche sur le sida.

Des traitements mieux diffusés

Les progrès sont liés en grande partie à une meilleure diffusion des traitements par antirétroviraux. «Nos efforts ont entraîné un solide retour sur investissement», a salué jeudi à Paris Michel Sidibé, directeur exécutif d’Onusida, cité dans le rapport.

Lire aussi: Moscou économise sur les malades du sida

Publicité