Espace

Il y a cinquante ans, une voile solaire suisse était déployée sur la Lune

La première expérience à avoir été mise en place lors de la mission Apollo 11 fut un «collecteur de vent solaire» conçu par l’Université de Berne et l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich. Récit

En ce lundi 21 juillet 1969, à 4h30 du matin (heure européenne), les chercheurs de l’Université de Berne et de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich connaissent un grand moment d’angoisse. Les yeux écarquillés, ils essaient d’appréhender le sens de la scène, presque irréelle, diffusée sur les écrans de leurs télévisions en noir et blanc.

On y aperçoit, sur fond de paysage indéfinissable, le module Eagle avec, au premier plan, l’astronaute Buzz Aldrin en train de planter et d’orienter vers le Soleil ce qui, de loin, ressemble à une sorte de bannière: la Solar Wind Composition Experiment (SWCE), un dispositif conçu en Suisse et – comme le rappelle Philippe Henarejos dans Ils ont marché sur la Lune, son passionnant ouvrage consacré aux explorateurs des terres sélénites – la première de toutes les expériences scientifiques qui seront réalisées sur le sol de notre satellite!