Les 4x4 sont à la mode. Normal, ces voitures consomment plus d'essence, sont plus élevées et beaucoup plus solides que les autres. Même le 74e Salon de l'auto de Genève en fait l'apologie cette semaine.

Cette tendance ne plaît pas à tout le monde, et surtout pas aux oganisations écologistes. Ainsi, lorsque Daimler- Chrysler a récemment décidé de commercialiser aux Etats-Unis son méga 4x4, l'Unimog, le Worldwatch Institute (WWI) a littéralement grillé un fusible. Il faut dire que le monstre mesure presque 3 mètres de haut et plus de 2 mètres de large, pèse 5,6 tonnes, et avale plus de 23 litres d'essence pour 100 km. Il s'agit d'un véhicule militaire allemand converti qui devrait être vendu outre-Atlantique comme un produit de luxe d'ici à la fin de l'année.

«Il est encore plus polluant que les voitures qui ont gagné il y a quelques années le prix Sierra Club's Exxon Valdez pour la destruction de la nature, précise le WWI. Avec seulement 5% de la population mondiale, les Etats-Unis utilisent plus du tiers de l'énergie mondiale destinée aux transports. Alors que le prix du pétrole et la température globale augmentent, il serait plus intelligent d'investir dans de nouvelles générations de moteurs propres que dans ces dinosaures assoiffés d'essence.»

Et le WWI de préciser: «Le Daimlersaure aurait dû avoir disparu. Si vous échangez une voiture normale contre un tel véhicule durant une année, vous gaspillez autant d'énergie que si vous laissiez la porte de votre Frigidaire ouverte durant 6 ans; ou que vous laissiez l'ampoule de la salle de bains allumée durant 30 ans.»