Qui a dit que le Web confinait les internautes à la solitude de leur écran? L'espace virtuel attribué aux deux genres humains est certes bien délimité. Les femmes francophones disposent, entre autres sites spécialisés, de http://www.Femmeonline.fr. Les hommes ont http://www.Unhomme.com , le site «pour les hommes point barre», comme il se définit lui-même. Chacun son camp. Pour les grandes occasions comme la Saint-Valentin, tout le monde est cependant d'accord de se retrouver. Demain, c'est logiquement sur Amoureux. com que cela se passera.

Les célibataires de chaque sexe sont invités à choisir à cette adresse une carte postale qu'ils accompagneront d'un mot doux. Le tout sera envoyé de manière aléatoire dans ce territoire aux contours flous qu'est le cyberespace. Chacun aura la possibilité de préciser s'il recherche une fille ou un garçon, rassurent les organisateurs. Une ou un internaute qui aura accompli le même geste recevra la douce attention et deviendra, avec un peu de chance, «l'âme sœur ou un partenaire de chat». L'alternative est prudente. Le cyberespace ne peut tout de même pas faire des miracles… C'est le hasard, autrement dit, qui décidera. Comme dans la «vraie vie». Avantage de la virtualité: l'élu(e) arrivera directement par courrier électronique. Plus besoin de quitter sa place de travail. Ce sont les patrons qui vont être contents.

Pour ceux que cette incertitude effraye, la cyberculture propose une solution aussi fiable qu'un banquier suisse pour fêter le jour des amoureux: le message SMS accompagné d'une mélodie d'amour. Ici, on sait au moins à qui l'on s'adresse. Le hasard n'a pas à s'en mêler. C'est chez http://www.Kiwee.com , en France, que cela se passe.