En 1965, Martin Luther King mène une dangereuse campagne contre la ségrégation raciale et pour que le droit de vote soit accordé aux citoyens noirs. La marche symbolique qui le mène de Selma à Montgomery trouve son sens lorsque le président Johnson signe le Voting Rights Act, une immense victoire pour le mouvement des droits civiques. Avec David Oyelowo dans le rôle de l'apôtre de la paix et Tom Wilkinson dans celui du président des Etats-Unis, Ava DuVernay, qui vient du documentaire, recrée cette grande page de l'histoire américaine contemporaine.